Apple a supprimé de son Store plusieurs applications luttant contre l'addiction à l'iPhone
Et qui seraient meilleures que ses propres applications

Le , par Jonathan

51PARTAGES

11  1 
Les smartphones sont devenus les outils les plus utilisés au quotidien de nos jours et qui peut s'en plaindre ? Surtout avec le choix qu'on a en matière d'applications présentes sur les différents Stores. Avec toutes ces applications, les utilisateurs passent de plus en plus de temps sur leurs téléphones et c'est ainsi que deux investisseurs de premier plan à Wall Street ont exhorté Apple en début d'année 2018, à mettre en place des outils qui permettraient de limiter leur utilisation du téléphone et de celle de leurs enfants. C'est ainsi qu'en septembre de la même année, Apple a commencé à proposer ses outils qui étaient alors cachés dans le menu des paramètres du téléphone. Seulement, peu de temps après cela, la société a commencé à retirer de son Store, les applications proposant des services similaires.

Apple a déclaré à ces entreprises que leurs applications enfreignaient les règles de l'App Store, comme autoriser un iPhone à en contrôler un autre, mais quand on sait que cela était autorisé depuis des années, on se demande bien si les motivations d'Apple sont bien ce que l'entreprise veut nous faire croire. A cause de cela, plusieurs de ces entreprises, avec des milliers de clients payants, ont dû fermer leurs portes. Amir Moussavian, directeur général de OurPact, la première application pour iPhone de contrôle parental, avec plus de trois millions de téléchargements, a vu son application être retirée de l'App Store.

Moussavian n'est pas le seul dans cette situation, plusieurs autres dirigeants d'entreprises créatrices de ces applications, ont dû se soumettre aux exigences d'Apple et ont fini par fermer leurs entreprises. Ces dirigeants estiment qu'ils sont ciblés, car leurs applications pourraient nuire aux activités d'Apple et le fait qu'Apple contrôle l'App Store où ils trouvent certains de leurs clients les plus lucratifs, n'arrangent absolument pas les choses. Ils pensent que leurs applications sont meilleures que celles d'Apple et ce serait la véritable raison pour laquelle la société leur mènerait autant la vie dure.


Jeudi dernier, 2 des applications de contrôle parental les plus populaires, Kidslox et Qustodio, ont déposé une plainte contre Apple auprès du bureau de la concurrence de l'Union européenne. Kidslox a déclaré que ses affaires avaient chuté depuis qu'Apple a imposé des modifications à son application qui la rendaient moins utile que l'outil proposé par Apple. Apple qui fait également face à une plainte antitrust déposée en Russie par Kaspersky Lab, a déclaré par l'intermédiaire de l'un de ses porte-parole : « Nous traitons toutes les applications de la même manière, y compris celles qui font concurrence à nos propres services. Notre motivation est de créer un écosystème d'applications dynamiques offrant aux consommateurs un accès à autant d'applications de qualité que possible. »

Afin de réduire le pouvoir que détient Apple face aux autres entreprises détentrices d'applications, la sénatrice américaine Elizabeth Warren du Massachusetts, candidate démocrate à la présidence, a récemment suggéré de séparer Apple de l'App Store, ainsi la société ne pourrait plus dicter sa loi aux autres entreprises et favoriser ses propres applications qui ne sont pas toujours meilleures que celles des autres. En effet, plusieurs utilisateurs trouvent que les applications d'Apple sont moins performantes que certaines autres applications supposées permettre de limiter l'utilisation de l'iPhone.

C'est le cas de Bruce Chantry, âgé de 47 ans et père de deux enfants. Il a déclaré avoir utilisé les applications OurPact et Mobicip pendant des années, jusqu'à ce qu'Apple les oblige à se débarrasser de leurs fonctions les plus importantes. Obligé alors de se tourner vers l'application proposée par Apple, il dit que cette dernière lui a semblé trop compliquée et beaucoup moins performante que celles qu'il utilisait avant. Il fait également savoir que ses enfants ont d'ailleurs déjà trouvé des solutions de contournement à l'outil de filtrage web d'Apple et contrairement aux applications qu'il avait utilisées, l'outil d'Apple n'a pas d'interrupteur pour désactiver rapidement certaines applications sur leurs téléphones.

A en croire les utilisateurs, l'application proposée par Apple pour réduire le temps d'utilisation de l'iPhone, présente bien d'autres limites par rapport aux autres applications, mais la purge entreprise par Apple ne laisse plus beaucoup de choix aux utilisateurs. Détenant le contrôle sur l'App Store, Apple s'est octroyé le pouvoir de n'avoir presque pas d'explications à donner aux développeurs d'applications. La société se contente de les informer par une courte note que leurs applications seraient supprimées si elles ne se conformaient pas à ses exigences.

Source : New York Times

Et vous ?

Comment jugez-vous l'attitude d'Apple ?
Que pourraient faire ces développeurs d'applications pour sortir de cette situation ?

Voir aussi :

Apple s'attaque aux applications qui enregistrent les écrans des utilisateurs à leur insu et menace de les supprimer de l'App Store
Apple envisagerait de combiner les applications conçues pour iPhone, iPad et macOS d'ici 2021, selon des sources internes
Les régulateurs néerlandais ouvrent une enquête pour savoir si Apple privilégie ses applications dans l'App Store suite à une plainte des développeurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bk417
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 27/04/2019 à 21:56
Ça ne pourrait pas arriver avec Android parce qu'il autorise à installer des applications hors du Play Store, les fichiers apk.
Je comprends tout à fait la plainte contre Apple, mais il ne faut pas confondre l'AppStore avec un marché ouvert de libre concurrence.
Et Apple ne domine pas le marché des smartphones, donc ne peut pas en abuser
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/04/2019 à 22:25
Citation Envoyé par bk417 Voir le message
Et Apple ne domine pas le marché des smartphones, donc ne peut pas en abuser
Apple a créé son propre marché, il est donc bien dans une situation de monopole.

Quand tu achète un Apple, tu n'achètes pas un smartphone, mais un IPhone.
Avatar de TidiusFF
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/04/2019 à 23:58
Détenant le contrôle sur l'App Store, Apple s'est octroyé le pouvoir de n'avoir presque pas d'explications à donner aux développeurs d'applications.
C'est bien le point central. Toutes ces entreprises ont accepté en publiant sur l'App Store que Apple avait droit de vie ou de mort sur eux. C'est de notoriété (peut-être même directement inscrit dans ces conditions d'utilisations acceptées) que les applications ne doivent pas faire concurrence à ce qui est directement proposé dans le système / par Apple. C'est le prix à payer pour publier sur iOS.
Avatar de Stérilux
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 8:45
Ça ne pourrait pas arriver avec Android parce qu'il autorise à installer des applications hors du Play Store, les fichiers apk.
C'est une blague ? la plupart des gens ne savent pas ou activer la possibilité d'installer des logiciels ne venant pas du store et quand ils ont trouvé il y a des messages volontairement anxiogène pour les en dissuader. Il y a régulièrement des articles qui insistent sur le fait que d'installer un logiciel ne provenant pas du store est dangereux...

Android est différent d'IOs mais c'est la même merde et toujours pas d'alternative viable. Il y a eu au mieux cyanogen qui a tellement eu la pression de la part de google que c'en est devenu un grosse blague qui n'a plus d'utilité.

Sinon on parle de la campagne de google qui a interdit tout les bon bloqueur de pub et de protection de la vie privé il y a quelques années ?
Ou le fait que google fait de la com sur son propre bloqueur de pub intégré qui est un pas de plus pour imposer son fonctionnement de force ?

Android IOs même combat, enfermer les gens, les contrôler au maximum par n'importe quel moyen.
Avatar de bk417
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 13:11
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Apple a créé son propre marché, il est donc bien dans une situation de monopole.

Quand tu achète un Apple, tu n'achètes pas un smartphone, mais un IPhone.
Non, Iphone n'est pas un marché, c'est un produit. Le marché correspondant est : les smartphones.
Avec 20% de part de marché, Iphone n'est pas en situation de monopole. Android l'est avec ses 75%.

Analogie : les concessionnaires Renault ne vendent que des voitures Renault, c'est scandaleux, ils abusent, y a monopole non ?
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 13:40
Citation Envoyé par bk417 Voir le message
Non, Iphone n'est pas un marché, c'est un produit. Le marché correspondant est : les smartphones.
Non, les marchés ne sont pas aussi simples.
Apple est l'exemple bateau qu'on ressort à toute les sauces pour une entreprise qui a créé son propre marché.

Un IPhone n'est pas qu'un simple smartphone, c'est un IPhone, un produit qui fait parti de l'écosystème verrouillé d'Apple, et qui se positionne dans le marché de luxe. Demande à n'importe qui qui fait un peu d'économie, Apple a su créer son propre monopole.
Demande à n'importe quel utilisateur d'Apple les raisons pour lesquelles il a acheté un Apple. On ne l'achète pas parce que c'est un smartphone, mais parce que c'est un IPhone.

C'est comme pour les voitures, tu n'as pas qu'un seul marché. Tu as les voitures sans permis, les voitures "normales", les voitures familiales, les utilitaires, les voitures de luxe, les limousines, les voitures de sports, et je pense que je dois en oublier.

C'est pareil pour les smartphones, tu n'as pas qu'un seul marché. E.g. entre les smartphones à 100€ et ceux à 1 000€, ce n'est pas du tout le même marché.

Citation Envoyé par bk417 Voir le message
Avec 20% de part de marché, Iphone n'est pas en situation de monopole. Android l'est avec ses 75%.
Déjà tu confonds l'OS avec le matériel.

Ensuite, avec seulement 75% de parts de marché, il est difficile de parler de monopole. Un duopole ou oligopole à la rigueur.

Citation Envoyé par bk417 Voir le message
Analogie : les concessionnaires Renault ne vendent que des voitures Renault, c'est scandaleux, ils abusent, y a monopole non ?
???
Avatar de Stérilux
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 15:12
Un IPhone n'est pas qu'un simple smartphone, c'est un IPhone, un produit qui fait parti de l'écosystème verrouillé d'Apple, et qui se positionne dans le marché de luxe.
Pas de luxe mais qui se veut haut de gamme comme sony savait le faire dans les années 80. Vertu, Solarin etc. ont fait du smartphone de luxe et c'est minimum 4000€ pour le moins cher et un truc même pas au top. Iphone c'est une vulgaire coque en mauvais alliage et coté finition on est très loin du luxe. Pas d'or, pas matériaux dit "noble" comme du cuir ou autre.

Après Apple peut servir de base pour créer des ordinateurs de luxe mais ce sont d'autres entreprises totalement indépendante qui le font.

En france y'a cottin aussi qui avait fait de l'ordi de luxe, un i7 tout banal sous windows mais à 11 000€ (y'a plus de 10 ans). Chez Apple pour 11 000€ et aujourd'hui tu commences à avoir une configuration assez musclé.
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 15:21
Citation Envoyé par Stérilux Voir le message
Iphone c'est une vulgaire coque en mauvais alliage et coté finition on est très loin du luxe. Pas d'or, pas matériaux dit "noble" comme du cuir ou autre.
Il n'y a pas nécessité de matériaux "nobles" pour faire du luxe.
Avatar de bk417
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 16:58
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Un IPhone n'est pas qu'un simple smartphone, c'est un IPhone
hahaha excellent !
et mes AirMax ne sont pas que des simples chaussures, ce sont des AirMax lol

Apple n'a pas le monopole dans le marché de luxe. Samsung aussi vend des téléphones à 1000 euros.
Oui c'est un écosystème verrouillé, mais les développeurs sont libres d'aller dev sur d'autres smartphones à 1000€, personne ne les oblige à développer pour les 20% de part de marché que représente iOs, Apple leur laisse les 80% restants, bien assez pour éviter un dommage financier.
Avatar de Stérilux
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 17:16
Il n'y a pas nécessité de matériaux "nobles" pour faire du luxe.
Ben si. Même si je te l'accorde ça reste subjectif, c'est l'essence même du luxe.

Le bas de gamme c'est du mauvais construit/mauvais fini -> la majorité de tout ce qu'on peut trouver dans le commerce.
Le haut de gamme c'est du correcte construit avec plus de soins -> tout ce qui coute cher comme apple par exemple.
Le luxe c'est construit pour être le plus fiable possible enjolivé de futile onéreux -> incrustation de pierres précieuses, d'or vendu à un prix volontairement inaccessible à la majorité.

Après il y a toujours des exceptions comme une marque qui se veut de luxe et va vendre un mauvais jean's à 1000€ ou un bête t-shirt à 200€ mais c'est plus pour viser des gens qui veulent paraître.

Pour les iPhones tu vois surtout du chomeur/smicard/retraité qui en possède. Je ne dis pas que c'est la globalité mais c'est comme ça pour la majorité des gens que je croise.
Encore hier la caissière du super-marché s'est levé et a fait tomber son iPhone par terre, ce genre de personne ne vit pas dans le luxe. Ca la rassure sur le fait qu'elle aussi peut se donner l'illusion de pouvoir y accéder.
Dès que les gens ont un peu plus de moyens ils sont plus samsung galaxy qu'iPhone. Si la personne est plus dans la représentation, elle prendra plus facilement un iPhone.

Tu ne verra jamais un smicard se payer des valises Vuitton par exemple ou alors c'est de la reproduction. Mettre un mois de salaire dans un phone c'est à la porté de tout le monde, mettre 1 ans de smic c'est déjà autre chose.
Responsable bénévole de la rubrique Systèmes : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web