Les sonnettes de porte « Ring » d'Amazon créent-elles un réseau massif de surveillance policière ?
La police obtiendrait des vidéos Ring sur demande

Le , par Stan Adkens

7PARTAGES

15  0 
Les services de police des États-Unis se sont associés à Ring, une filiale d’Amazon, pour offrir des programmes de sonnettes de porte intelligentes Ring gratuitement ou à des prix subventionnés à des résidents des villes américaines. Mais ce qui inquiète les défenseurs de la vie privée est que certains services de police ont ajouté leurs propres conditions aux programmes qui leur permettent d'obtenir, sur demande, des images enregistrées par les appareils Ring installés sur les portes des résidents. Ce qui donnerait à la police des capacités de surveillance sans précédent et pourrait poser de graves problèmes en matière de protection de la vie privée, selon un rapport.

Ses sonnettes intelligentes sont devenues populaires tout comme les autres gadgets intelligents qui améliorent la qualité de vie des utilisateurs en rendant leurs maisons plus intelligentes. Mais des portes plus intelligentes vont de pair avec plus de caméras et par conséquent plus d’images disponibles pour des usages divers.


Ring fabrique une sonnette intelligente qui, installée sur la porte d’entrée d’une maison, améliore la sécurité de l’habitation et procure la tranquillité d'esprit aux propriétaires. Ces sonnettes servent à surveiller les entrées des domiciles à l'aide de caméras à détection de mouvement, et elles enregistrent et sauvegardent les images de toute personne qui appuie sur la sonnette, tant que vous disposez d'un abonnement mensuel au programme Ring. Amazon a acquis Ring en 2018 pour un milliard de dollars.

En mai 2018, Ring a lancé l'application Neighbors, en initialisant ainsi ce qu’il appelle « un grand pas vers une sécurité accessible et abordable pour tous ». L’application est une solution de sécurité que chaque membre de la communauté, qu'il possède ou non un périphérique Ring, peut utiliser. Elle permet aux membres de la communauté et, dans certains cas, aux forces de l'ordre, de travailler ensemble afin de réduire la criminalité, d’après Ring. Les utilisateurs reçoivent une notification sur leurs appareils mobiles lorsque quelqu'un sonne à la porte, et ils peuvent regarder des images en direct de la caméra intelligente de la sonnette de porte de n'importe où dans le monde.

La facilité d’utilisation, le confort et la tranquillité d’esprit que ces sonnettes intelligentes apportent, ont fait que les quartiers résidentiels dans de nombreuses villes américaines, comme Bloomfield dans le New Jersey, autrefois avec moins de caméras de surveillance, sont aujourd’hui équipées de réseaux de surveillance privés alimentés par Amazon et promus par les services de police, selon un rapport.

Selon le rapport, les services de police, des grandes villes plus peuplées aux petites villes de moins de 30 000 habitants, ont offert ces sonneries d’Amazon gratuitement ou à prix réduit aux citoyens, utilisant parfois l'argent des contribuables pour payer les produits Amazon. Cette promotion est un programme commun des services de police et d’Amazon qui participe à la subvention des périphériques Ring.

Mais, alors que Ring a déclaré, dans un article de blog publié en février, que les utilisateurs ont un contrôle total sur leurs séquences enregistrées sur Ring et peuvent choisir avec qui partager ces séquences, donnant ainsi le choix aux propriétaires de Ring de fournir ou pas des enregistrements à la police, dans certains cas, la police exige de ces derniers qu'ils lui remettent les séquences sur demande, selon le rapport. Ces contraintes supplémentaires ajoutées par les forces de police contredisent la vision de Ring, qui consiste à éviter les cambriolages à domicile. « Nos clients nous font part de leurs histoires sur la façon dont Ring les a aidés à identifier un voleur ou comment Ring les a aidés à prévenir un cambriolage chaque jour », peut-on lire dans l’article de blog de Ring.

Ring a déclaré à site Web qu'il n’était pas impliqué dans des programmes des services de police qui obligent les utilisateurs à partager leurs séquences vidéo ou les programmes qui les obligent à s'abonner à un plan d'abonnement pour l'enregistrement d'images. L'entreprise a même indiqué qu'elle serait en train de travailler avec ses partenaires pour s'assurer que sa vision pour ses sonnettes intelligentes se reflète dans ses programmes de partenariat et qu’elle commencerait à sévir ensuite. Dans un communiqué, Ring a déclaré :

« Les clients de Ring ont le contrôle de leurs vidéos, quand ils décident de les partager et s'ils veulent ou non acheter un plan d'enregistrement. Ring a fait don d'appareils aux partenaires des forces de l'ordre des pays voisins pour qu'ils les fournissent aux membres de leurs communautés ». « Ring ne prend pas en charge les programmes qui exigent des destinataires qu'ils s'abonnent à un plan d'enregistrement ou que les images des appareils Ring soient partagées comme condition pour recevoir un appareil donné. Nous travaillons activement avec nos partenaires pour nous assurer que cela se reflète dans leurs programmes », a ajouté l’entreprise.

Selon un rapport, plus de 50 services de police locaux à travers les États-Unis se seraient associés à Ring, au cours des deux dernières années, dans des programmes de promotion des sonnettes intelligentes d’Amazon, se félicitant de la façon dont le produit d’Amazon leur permet d'accéder à des séquences de sécurité dans des zones qui n'ont généralement pas de caméras, comme dans les banlieues. Le service de police de Bloomfield se réjouit également de l’abondance de ces caméras dans tous les quartiers de Bloomfield.


« Notre ville est maintenant entièrement couverte par des caméras », a déclaré le capitaine Vincent Kerney, commandant du bureau de détectives de la police de Bloomfield. « Dans tous les quartiers de la ville, il y a des caméras Ring », a-t-il ajouté.

M. Kerney avait déjà commencé un programme de surveillance volontaire en 2017 et il y avait environ 442 endroits qui se s’étaient inscrits, surtout des entreprises. Ce qui représentait, selon M. Kerney, une goutte d'eau dans l'océan par rapport au réseau de sonnettes intelligentes de Ring actuel. M. Kerney a expliqué :

« Il y a probablement 10 fois plus de caméras Ring que ce que nous n'avons autre chose ». « En général, la plupart des gens n'ont pas de système de surveillance à grande échelle dans leur maison », explique-t-il. « Mais quelque chose de simple comme Ring, où vous avez juste à le brancher ? Les gens accepteront ».

Des services de police s’associent à Ring pour offrir, gratuitement ou à faibles coûts, la vidéo surveillance aux résidents dans la plupart des villes aux Etats-Unis, mais malgré ces avantages, la relation entre les services de police et Amazon soulève des préoccupations au sujet de la surveillance. Les défenseurs de la vie privée soutiennent que ce partenariat permet aux organismes d'application de la loi d'exercer une surveillance sans précédent, les services de police s'appuyant sur ce réseau de Ring pour développer leurs réseaux de surveillance.

Un avocat de l’ACLU de la Californie a déclaré à ce sujet : « Ce que nous avons ici, c'est un mariage parfait entre les forces de l'ordre et l'une des plus grandes entreprises du monde, créant les conditions d'une société dont peu de gens voudraient faire partie ». Mais dans une déclaration, Ring a dit : « Nos clients et les utilisateurs des applications Neighbors nous font confiance pour protéger leurs maisons et leurs communautés, et nous prenons cette responsabilité très au sérieux ».

Nous savons déjà que le géant du commerce en ligne, propriétaire de Ring, vend déjà sa technologie de reconnaissance faciale au gouvernement américain. Selon les experts, Rekognition est à l’origine de plusieurs discriminations basées, entre autres, sur la couleur de peau. Les organisations de protection de la vie privée ont insisté pour qu’Amazon arrête de fournir cette technologie aux forces de police, mais ce n’est pas encore le cas et Amazon devrait continuer à commercialiser sa technologie de reconnaissance faciale aux forces de l’ordre si l’on s’en tient aux résultats du vote des actionnaires lors de sa dernière assemblée annuelle.

Business Insider a également publié un article en avril dernier selon lequel les employés d'Amazon qui travaillent à améliorer son assistant vocal Alexa écouteraient les enregistrements vocaux de ce qui se dit dans les maisons et les bureaux des propriétaires d’Echo, lorsque ce dernier est activé. Selon l’article, ces employés peuvent écouter jusqu'à 1000 enregistrements par jour.

Aussi en janvier dernier, The Intercept a rapporté que les utilisateurs des caméras de sécurité Ring d'Amazon seraient espionnés à leur insu, mais un porte-parole de la société avait tout nié en bloc. Espérons que les utilisateurs n’auront rien à craindre des sonnettes intelligentes, un autre produit d’Amazon, et des programmes additionnels des services de police, qui pourraient leur faire obligation de partage de séquences vidéo Ring.

Source : Département de Police Bloomfield, Ring

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Une avancée extraordinaire dans le domaine de la sécurité, ou un horrible bigbrother ?
Souscririez-vous à cette solution ou seriez-vous contre ?

Lire aussi

Les utilisateurs des caméras de sécurité Ring d'Amazon seraient espionnés à leur insu, mais un porte-parole de la société nie les faits
Les travailleurs d'Amazon écoutent ce que vous dites à Alexa, son assistant vocal intelligent, et en parlent dans un forum de discussion interne
Les actionnaires d'Amazon rejettent l'interdiction de la reconnaissance faciale, alors que le Congrès s'inquiète de son impact sur les droits civils
Un nouveau brevet révèle les projets d'Amazon pour un appareil Alexa qui enregistre tout ce que vous dites, afin d'améliorer l'expérience utilisateur
Amazon dévoile un nouveau drone hybride futuriste qui effectuera les livraisons d'ici quelques mois, à titre de tests

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bk417
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 12:06
C'est inévitable, le monde se dirige vers une ultra-surveillance massive des citoyens. C'est installé en Chine et ça a déjà dépassé la fiction Black Mirror, ça se met en place en Europe et aux USA.
La technologie de reconnaissance faciale, comportementale + le traitement des données sont matures, abordables et fournis clé-en-main aux mairies, agences de sécurité et gouvernements.

Ring annonce poliment que "c'est pas bien si le citoyen est pas consentent" mais le problème c'est la loi, il faut légiférer.
Il me semblait qu'une caméra de surveillance domestique n'avait pas le droit de filmer un espace public, dont interdiction de filmer la rue devant chez soi normalement.
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 13:34
Citation Envoyé par bk417 Voir le message
Il me semblait qu'une caméra de surveillance domestique n'avait pas le droit de filmer un espace public, dont interdiction de filmer la rue devant chez soi normalement.
La loi Française, pas la loi Américaine.
Avatar de i5evangelist
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 21:13
Quand on est assez bête pour acheter une sonette amazon, avec pour faire bonne mesure une enceinte avec ... faut pas venir se plaindre.
Le gars Jeff il doit se poiler de voir les veaux payer pour avoir ça chez eux ...
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 8:57
Citation Envoyé par bk417 Voir le message
C'est inévitable, le monde se dirige vers une ultra-surveillance massive des citoyens.
Il est toujours possible de vivre sans smartphone, sans PC portable, sans wifi, sans objet connecté (enceinte, réfrigérateur, thermomètre d'aquarium, etc), bon par contre on ne peut pas éviter le compteur Linky...
Si des gens veulent des objets connectés tant pis pour eux...

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Ses sonnettes intelligentes sont devenues populaires tout comme les autres gadgets intelligents qui améliorent la qualité de vie des utilisateurs en rendant leurs maisons plus intelligentes. Mais des portes plus intelligentes vont de pair avec plus de caméras et par conséquent plus d’images disponibles pour des usages divers.
En anglais ça ne pose pas problème, mais par contre en Français, les répétitions, ça sonne mal !
Est-ce que le mot "intelligent" est vraiment le plus adapté ?
Ce sont des objets connectés à internet et il y a des algorithmes qui traitent les données.
Avatar de pierre-y
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 11:35
Finalement mon commentaire sur les drones amazone qui pourrait filmer et écouter en boucle va peut être se concrétiser.
Avatar de sebbod
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 12:11
Tiens c'est marrant ça m'a fait penser au LotR's poem

Three Rings for the Elven-kings under the sky,
Seven for the Dwarf-lords in their halls of stone,
Nine for Mortal Men doomed to die,
One for the Dark Lord on his dark throne
In the Land of Mordor where the Shadows lie.
One Ring to rule them all, One Ring to find them,
One Ring to bring them all and in the darkness bind them
In the Land of Mordor where the Shadows lie.

« Trois Anneaux pour les rois elfes sous le ciel,
Sept pour les seigneurs nains dans leurs demeures de pierre,
Neuf pour les hommes mortels destinés au trépas,
Un pour le Seigneur des Ténèbres sur son sombre trône,
Au pays de Mordor où s'étendent les ombres
Un Anneau pour les gouverner tous
Un Anneau pour les trouver
Un Anneau pour les amener tous,
Et dans les ténèbres les lier
Au pays de Mordor où s'étendent les ombres. »
Avatar de tatayo
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 14:02
Les utilisateurs des caméras de sécurité Ring d'Amazon seraient espionnés à leur insu
Rien de nouveau sous le soleil…

Tatayo.
Responsable bénévole de la rubrique Systèmes : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web