OS/2 d'IBM : le système d'exploitation oublié qui maintient le métro de New York en vie
Depuis 26 ans

175PARTAGES

12  0 
Quand on construit quelque chose d’aussi important que l’infrastructure du métro d’une ville comme New York, il faudrait que tout se passe sans accro et que le public dans sa grande majorité accueille favorablement le nouveau concept, car dans ce domaine la moindre erreur peut très vite entrainer des pertes financières colossales et perturber la vie de millions de personnes.

Au début des années 90, le MTA (ou Metropolitan Transit Authority), l’entreprise privée chargée de la gestion des transports publics dans la ville de New York et son agglomération, avait besoin d’une solution pour se défaire du système de paiement classique par pièces de monnaie pour le métro. La solution idéale devait également permettre au métro new-yorkais d’embrasser l’ère du numérique. Le MTA, à cette époque, a misé sur une solution qui était basée sur l’un des échecs les plus médiatisés du géant IBM : OS/2.


Pour rappel, OS/2 est le système d’exploitation conçu par IBM à la fin des années 80, puis lancé au début des années 90 pour concurrencer Windows 95. Même s’il était considéré sur le plan technique comme un OS plus avancé que ses concurrents de l’époque, en l’occurrence Windows 95 et Windows NT, OS/2 n’a pas connu le succès escompté dans le segment grand public et il a été progressivement abandonné par IBM. Cet OS a néanmoins réussi à s’imposer comme une solution robuste capable de gérer et de prolonger la durée de vie des systèmes industriels et d’entreprise pour des usages précis. Certains acteurs de l’industrie technologique ont donc continué à miser dessus. La société Arca Noae, par exemple, a lancé le projet ArcaOS qui s’est concrétisé en 2017 par la sortie de ArcaOS 5.0, un système d’exploitation payant basé sur OS/2 capable d’exécuter des applications OS/2, Windows 3.1 et DOS natives. Arca Noae verse des royalties à IBM dans le cadre ce projet et promet aux utilisateurs de son OS des mises à jour régulières pour les pilotes (ACPI, USB, réseaux...) et les logiciels.


Le MTA a opté pour OS/2 et sa solution basée sur l’OS d’IBM a fonctionné pendant des décennies, en tant que l’un des composants logiciels clés d’un système assez complexe. C’est ainsi que la fameuse MetroCard, une fine tranche de plastique jaune aux allures de cartes de crédit avec une bande noire proéminente, vit le jour. Depuis son introduction en 1993, la MetroCard est devenue l’un des produits incontournables qu’on retrouve dans le portefeuille des New-Yorkais.


Neil Waldhauer, consultant chez MTA, a déclaré à ce propos que le choix du MTA s’était porté sur une solution qui « ;semblait être un choix sûr pour l’avenir ;». Il a souligné qu’à l’heure actuelle, « ;OS/2 est principalement utilisé comme interface entre une base de données mainframe sophistiquée et les ordinateurs simples utilisés dans les équipements dédiés au métro et aux bus pour une utilisation quotidienne ;».

Une étude a révélé que 5,7 millions de personnes en moyenne ont pris le métro de New York un jour de semaine au cours de l’année 2016. Le monde s’avançant inexorablement vers une nouvelle étape de sa transformation numérique, le MTA semble désormais convaincu que la MetroCard ne répond plus à ses attentes. Il a clairement fait savoir qu’il souhaitait éliminer progressivement la MetroCard au profit de systèmes de paiement sans contact basés sur des dispositifs utilisant les technologies de radio-identification et de communication en champ proche (carte bancaire, porte-clés, carte à puce, smartphone, montre connectée…) afin d’effectuer des transactions.


Neil Waldhauer espère malgré tout que rien n’est perdu pour OS/2, dont il met avant la robustesse, même s’il est persuadé que des utilisateurs du métro new-yorkais ont déjà réussi à pirater le système actuel : « ;tant que la MetroCard sera acceptée dans le système, OS/2 fonctionnera toujours ;». Le MTA pourrait toujours inclure une version connectée et mieux sécurisée de la MetroCard actuelle dans son nouveau lot de solutions de paiement. Par ailleurs, le passage des pièces de monnaie à la MetroCard a pris des années et n’a pas été facile. Les pièces ont été officiellement éliminées en 2003, alors que la MetroCard a été introduite 10 ans auparavant. La MetroCard de MTA et OS/2 de Big Blue devraient donc encore avoir de beaux jours devant eux.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

La communauté OS/2 annonce qu'elle fusionne avec la Flat Earth Society, l'organisation qui soutient l'idée de la Terre plate
IBM entame l'acquisition de Red Hat pour 33,4 milliards de dollars, pour, contre, indifférent, quel est votre avis sur cette acquisition ?
IBM lance sa nouvelle offre cloud Private offrant un modèle de déploiement cloud aux centres de données en utilisant des technologies open source
IBM lance 18 nouvelles zones de disponibilité afin de déployer de nouveaux centres de données qui vont servir au cloud hybride pour les entreprises

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de i5evangelist
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/06/2019 à 21:39
Pensée du jour : "Pour une solution qui fonctionne et qui soit stable, on prend un Os qui fonctionne et qui est stable"
4  0 
Avatar de darklinux
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 3:50
OS/2 es tout sauf un OS oublié , il a été confronté à Microsoft Windows et il a perdu . Par contre il est surprenant qu ' il soit de la robustesse d ' UNIX , en cela c 'st un gâchis pour le fameux " grand public "
3  0 
Avatar de i5evangelist
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 8:25
Au début des années 90 ....
Rappel pour les plus jeunes, microsoft distribue alors Windows ... 3.11 :-))
Il n'y a pas que la stabilité qui compte, il y a aussi la maintenabilité et la possibilité d'évoluer...
J'entends bien, seulement, sur une base saine, c'est tout de même plus facile d'échafauder une solution propre. A l'époque, choisir Windows 3.11 comme serveur, fallait être tout de même un brin optimiste
3  0 
Avatar de esperanto
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 14:40
Citation Envoyé par KEKE93 Voir le message
OS/2 2.0 sur poste de travail était vendu deux fois plus cher et n'avait pas les solutions Word et Excel...
Oui et puis surtout: IBM s'obstinait à le programmer pour 80286, un processeur qu'Intel ne destinait même pas aux PC, parce qu'ils avaient peur de moins vendre leurs mainframe si le 80386 était un succès. On voit le résultat...
C'est bien IBM qui a sabordé son propre système. Pour une fois Microsoft n'a rien eu à faire.
Dommage, j'aurais nettement préféré OS/2 et son menu démarrer à Windows 95... qui a décidé de le reprendre.

Citation Envoyé par TheLastShot Voir le message
Il n'y a pas que la stabilité qui compte, il y a aussi la maintenabilité et la possibilité d'évoluer... Parce que si t'as un OS qui est stable, mais que tu peux pas modifier pour prendre en compte les avancés technologiques et les nouveaux "besoins", au bout d'un moment tu finira dans le mur.
Du coup, à moins de choisir un logiciel libre que tu te sens prêt à forker en cas d'arrêt des développements, même le leader du marché ne peut rien te garantir: aujourd'hui beaucoup de systèmes embarqués fonctionnent avec FreeDOS parce que le leader du marché ne va pas faire l'effort de maintenir le support de vieux périphériques...
1  0 
Avatar de MailOut
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 17:53
Par contre en 1990 les problemes de sécurité, n'étaient pas exactement les mêmes que maintenant,
Au niveau Sécurité je ne suis que à moitié convaincu de la pertinance de garder un OS/2 face à un Unix (OS maintenu qui a prouvé sa fiabilité et dont les differentes distribution peuvent subvenir à differents besoin)
1  0 
Avatar de singman
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/07/2019 à 8:01
Plutôt que de faire de la nostalgie malvenue, je trouve cet article et l'ensemble des commentaires jusqu'à présent extrêmement inquiétants.
Dans un monde (informatique) où les failles de sécurité se trouvent par centaines chaque année, où les changements de fonctionnalités ou d'API sont monnaie courante pour répondre aux nouveaux besoins, aduler un OS qui n'a pas évolué depuis plus de 20 ans est une hérésie !
La stabilité est un réel avantage mais si le prix a payer est d'être figé intégralement tel que l'est OS/2, alors c'est raté. A priori dans cet article et en cherchant un peu, OS2/ a été utilisé avec une base de données DB2 en natif à l'origine. Actuellement, ce n'est plus le cas et cet OS ne sert aujourd'hui plus que d'interface entre des automates industriels faisant office de monnayeurs et un mainframe. Est ce vraiment le rôle d'un OS ? Je pencherai vers le non, c'est juste une traduction d'API. Et me sortez pas l'argument de la sécurité, OS/2 a des failles connues et non comblées
1  0 
Avatar de singman
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/07/2019 à 8:10
Citation Envoyé par stigma Voir le message
Il me semble qu'il y a encore une flopée de distributeurs de billets en France sous Windows XP !
Beaucoup de banques ont fait la transition il y a déjà 10 ans vers Windows 7 Embedded, la part de distributeurs étant encore sous XP doit être nulle.
1  0 
Avatar de KEKE93
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 8:55
La grande confrontation à l'époque circa 1992, c'était Windows 3.0 et 3.1 contre OS/2 2.0 installés sur poste de travail. OS/2 2.0 sur poste de travail était vendu deux fois plus cher et n'avait pas les solutions Word et Excel...
Sinon, je me souvient comme OS serveur vers 1993~1994, il y avait aussi Novell qui était pas mal utilisé dans les PME.
Windows NT 4 server a ensuite tout bouffé après 1996 !!
0  0 
Avatar de i5evangelist
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/06/2019 à 10:23
Windows NT 4 server a ensuite tout bouffé après 1996 !!
Comme quoi, point n'est besoin d'avoir le meilleur produit, mais le meilleur marketing et les meilleurs commerciaux ^^
Note : J'ai connu ça chez un éditeur de logiciel, ou on avait "bouffé" tous les concurrents alors que notre produit était il faut bien le dire, une énorme bouse
0  0 
Avatar de stigma
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/06/2019 à 21:15
Il me semble qu'il y a encore une flopée de distributeurs de billets en France sous Windows XP !
0  0 
Responsable bénévole de la rubrique Systèmes : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web