Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Curiosity rover de la NASA figé sur place sur la planète Mars à cause d'une mesure logicielle de sécurité,
Mais tout est désormais en ordre, d'après l'agence

Le , par Patrick Ruiz

46PARTAGES

10  0 
Après 36 semaines de vol, le Curioty rover d’une tonne s’est posé sur Mars le dimanche 05 août 2012 après un atterrissage automatisé très complexe qualifié de « sept minutes de terreur » à partir de câbles en nylon qui se déroulaient depuis un module de descente maintenu au-dessus du sol par des rétrofusées. Cela fait donc 7 ans qu’il explore le sol de la Planète rouge pour le compte du programme spatial civil des États-Unis.


Atterrissage du Curiosity rover en 2012

Dans une publication parue le 20 janvier dernier, la NASA annonçait que le Curiosity s’est figé sur place alors qu’il poursuivait l’exploration de Mars.

« Savoir où se trouve notre corps nous aide à nous déplacer dans le monde. Nous savons si nous sommes debout ou assis, si nos bras sont sortis ou à côté. Cette connaissance de la situation du corps par rapport à l'environnement est essentielle pour rester en sécurité.

Les rovers doivent également savoir où se trouve leur corps par rapport à leur environnement. Le Curiosity mémorise des informations comme l'orientation de chaque articulation ou encore la proximité du spectomètre à particules alpha par rapport au sol. Il mémorise également sa connaissance de l'environnement ; des paramètres comme l'inclinaison de la pente, l'emplacement des gros rochers et les endroits où la roche dépasse de manière dangereuse. Le Curiosity évalue ces informations avant qu'un moteur ne soit activé pour s'assurer que le mouvement peut être exécuté en toute sécurité. Lorsque la réponse est non - ou même peut-être pas - le Curiosity s'arrête sans faire tourner le moteur. Cette approche conservatrice permet d'éviter qu'il ne se cogne le bras sur des rochers, ne roule sur quelque chose de dangereux ou ne pointe une caméra non protégée vers le soleil. Ces contrôles de sécurité exigent une connaissance précise de la position du rover dans son environnement et constituent une partie essentielle des bonnes pratiques d'ingénierie. Ils ont permis au Curiosity de rester en sécurité au fil des ans.

Au cours de ses dernières activités, le Curiosity a perdu son orientation. Certaines connaissances y relatives n'étaient pas tout à fait correctes, de sorte qu'elle ne pouvait pas faire l'évaluation de sécurité essentielle. Ainsi, le Curiosity a cessé de bouger, se figeant sur place jusqu'à ce que sa connaissance de son orientation puisse être récupérée. Curiosity a continué à nous envoyer des informations afin que nous sachions ce qui s'est passé et que nous puissions élaborer un plan de récupération. C'est exactement ce que nous avons fait aujourd'hui : Les ingénieurs de l'équipe ont élaboré un plan pour informer le Curiosity de sa position et pour confirmer ce qui s'est passé. Nous voulons que Curiosity retrouve sa capacité à effectuer ses contrôles de sécurité et nous voulons également savoir si nous pouvons faire quelque chose pour éviter un problème similaire à l'avenir. Cette approche contribue à assurer la sécurité de notre rover », explique la NASA dans sa note d’information.

La sortie de la NASA laisse filtrer qu’il s’agit d’une mesure logicielle de sécurité instaurée pour éviter d’endommager le rover. Avec la connaissance de ce que le rover est un système ordiné, il vient que le déclenchement de la mesure de sécurité serait la conséquence d’un dysfonctionnement de capteurs ou de la mémoire dédiée à la sauvegarde des paramètres d’orientation, ce, (on va supposer) à cause de conditions atmosphériques extrêmes.


Faisant suite à sa sortie du 20 janvier, la NASA a annoncé que la situation est rentrée dans l’ordre. En d’autres termes, le plan mis sur pied par les ingénieurs de l’agence pour informer le Curiosity de sa position a produit les fruits escomptés. « Nous avons appris ce matin que le plan avait réussi et que Curiosity était de nouveau prêt pour la science », écrit la NASA le 21 février.

Cet incident n’est pas le premier avec le rover de la NASA. En 2013, des rapports faisant état de ce qu’il y avait des soucis avec l’ordinateur principal du système ont fait surface. Là encore, on pointait de façon spécifique la mémoire.

Sources : Nasa 1, Nasa 2

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quelles causes pourraient mener à des dysfonctionnements de ce type ?

Voir aussi :

NASA : les ordinateurs de la Station Spatiale Internationale migrés sous Debian, le premier humanoïde dans l'espace fonctionne aussi sous Linux
NASA : lancement d'un concours pour l'amélioration logicielle du robot Valkyrie, les gagnants recevront 1 million $
La NASA rend disponible sous plusieurs licences un catalogue d'applications aux développeurs articulées autour de 15 catégories
La NASA lance une compétition pour accélérer l'exécution d'un code tournant sur son superordinateur, les gagnants recevront 55 000 $

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gbegreg
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/01/2020 à 18:13
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
De l'argent gaspillé pour faire plaisir à 5 geeks boutonneux enfermés dans un placard à balais.
Les missions spatiales ne servent à rien, on préfère laisser crever des gens et jeter cet argent à la fenêtre alors qu'on pourrait l'utiliser pour donner à manger et un abris aux pauvres.
En plus on sait tous qu'il n'y a pas de vie sur Mars, il n'y a de la vie que sur Terre, sinon ça se saurait, suffit de sortir dehors ya des mouches etc, ça fait 15 ans qu'ils y sont et rien.
Bonjour,

En tant que petit astronome amateur, j'entends régulièrement des inepties de ce genre. Ces personnes ne se rendent pas compte du monde dans lequel nous vivons et des retombées scientifiques qui nous sont maintenant utiles tous les jours. Alors oui, quand on voit le coût total d'une mission cela fait un montant élevé mais il faut rappeler que ces projets s'étalent sur plusieurs années : de la conception des instruments aux premiers résultats, on est sur des délais de plusieurs années (voire dizaines d'années) et un nombre important d'entreprises participent au projet.

L'ESA (l'Agence Spatiale Européenne) indique que pour un euro dépensé dans l'espace, c'est 3 euros de retombées économiques pour les entreprises du secteur et du coup à l'économie "terrestre" (https://wp.unil.ch/allezsavoir/tout-...uete-spatiale/).

Quant à la vie extraterrestre, c'est la grande question mais il faut être conscient de la durée nécessaire pour que la vie apparaisse, les distances qui séparent les astres, la relative courte durée de vie d'une civilisation font que les chances de trouver de la vie extraterrestre sont très faibles. Toutefois, vu le très grand nombre d'objets candidats à accueillir la vie, même avec une probabilité très faible pour que les conditions de la vie soient réunies, il y a statistiquement de nombreux endroits possibles.
De plus, les choses évoluent (mais pas suffisamment vite à l'échelle d'une vie humaine) et une planète qui accueille la vie aujourd'hui ne sera plus accueillante dans des millions d'années (son étoile aura évolué en géante rouge, explosé en super nova...). La zone où la vie peut prospérer autour de l'étoile se sera donc déplacée.
Dans notre système solaire (notre banlieue proche), Encelade (un satellite de Saturne qui semble abriter un océan d'eau liquide sous sa surface) sera peut être un lieu de vie lorsque notre Soleil deviendra une géante rouge. Plus loin dans notre galaxie, nous trouvons des exoplanètes à un rythme impressionnant (une tous les 3 jours environ). Certaines sont telluriques et dans la zone où la vie pourrait se développer par rapport à leur étoile. Dans certains cas, nous arrivons même à détecter leur atmosphère. Alors, quand on pense qu'il y a des milliards de galaxies...

Pour en revenir au thème de ce forum, le développement, mais en restant quand même sur le thème du rover Curiosity, j'avais fait il y a quelques années un petit programme qui utilise les API REST de la NASA pour afficher les photos prises par le rover en fonction d'une date et de la caméra souhaitée sur le rover. J'avais fait ce programme dans le cadre d'une petite compétition organisée par Embarcadero (l'éditeur de Delphi). J'y ai passé 2 heures. Les sources et exécutable sont disponibles sur mon Github : https://github.com/gbegreg/DelphiFunCuriosity.
10  0 
Avatar de Leruas
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/01/2020 à 11:06
Nourrir les trolls ça ne sert à rien, et c'est jeter de l'argent par les fenêtres.
11  2 
Avatar de -FloT-
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/01/2020 à 16:35
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Peut-être qu'il y a des centaines de milliards d'années il y avait quelque chose.
J'ai un doute On estime que le big bang aurait eu lieu il y a environ 13.8 milliards d'années, et que mars se serait formée il y a 4.6 milliards d'années

Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
Les missions spatiales ne servent à rien, on préfère laisser crever des gens et jeter cet argent à la fenêtre alors qu'on pourrait l'utiliser pour donner à manger et un abris aux pauvres.
Et qui te dit que si on arrêtait de financer des missions spatiales, ont déciderait soudainement de réattribuer le budget pour nourrir et loger "des pauvres"? Je crois que c'est bien mal connaître la nature humaine. Le problème n'est pas le manque de moyens, c'est la répartition des richesses.
9  1 
Avatar de vxlan.is.top
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/01/2020 à 12:05
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
De l'argent gaspillé pour faire plaisir à 5 geeks boutonneux enfermés dans un placard à balais.

Les missions spatiales ne servent à rien, on préfère laisser crever des gens et jeter cet argent à la fenêtre alors qu'on pourrait l'utiliser pour donner à manger et un abris aux pauvres.

En plus on sait tous qu'il n'y a pas de vie sur Mars, il n'y a de la vie que sur Terre, sinon ça se saurait, suffit de sortir dehors ya des mouches etc, ça fait 15 ans qu'ils y sont et rien.
Moi je pense qu'il y a une vie extra-terrestre intelligente qui lit les posts comme le tien. Et ils sont tellement intelligents qu'ils ne prendront jamais contact avec nous, ça c'est sûr

-VX
7  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/01/2020 à 11:04
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
Ta statistique est tellement élevée qu'on a jamais trouvé de la vie extraterrestre. La vie extraterrestre n'existe pas c'est tout, pas besoin d'en chercher inutilement.
Et la terre est plate, c'est ça ? Hein ?

L'univers étant tellement vaste, on n'en a exploré qu'un microscopique partie, rien ne soutien ton propos... Les vérités d'aujourd'hui ne sont pas celles de demain...

Il y'a 40 ans de ça, un scientifique était venu discourir dans une émission de TV et il annonçait que le soleil était la seule étoile comportant un système planétaire et qu'il n'y en avait pas d'autre... Que c'était impossible, qu'il n'y avait aucune chance que les conditions qui avaient prévalue pour l’émergence de planètes autour du soleil ne se soient reproduites ailleurs dans l'univers... On a vu ce qu'il en est aujourd'hui, pas un mois ne se passe sans qu'un nouveau système planétaire soit découvert...

Même si aujourd'hui aucune preuve ne peut l’étayer je suis persuadé que la vie existe (à déjà existé, existera, comme on veut) ailleurs que sur terre dans l'univers... En 13 milliards d'années il s'en est passé surement beaucoup plus que l'on peut le concevoir et le soleil n'est qu'une bactérie perdue dans un océan...
6  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/01/2020 à 12:15
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
Les missions spatiales ne servent à rien
Elles servent à faire avancer la science et les connaissances de l'univers.
Peut-être qu'un jour des sociétés iront miner des astéroïdes et ramèneront des matériaux rare ou inexistant sur terre. Il y a de l'argent à se faire dans l'espace.
Et peut-être que des humains iront coloniser d'autres planètes, mais je ne vois pas bien l’intérêt, à part le défi technique.

Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
on pourrait l'utiliser pour donner à manger et un abris aux pauvres.
En fait si on ne gaspillait pas, on pourrait déjà nourrir la planète entière.
Le problème c'est que si les ultra pauvres étaient nourris correctement la mortalité infantile diminuerait, l’espérance de vie augmenterait, alors que la terre est déjà surpeuplé.
La population africaine risque d'exploser à l'avenir, ce qui est très grave. La population augmente mais pas la richesse des pays.

Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
En plus on sait tous qu'il n'y a pas de vie sur Mars
Ouais mais il y en a peut-être eu un jour, il parait qu'il y a des traces d'eau, donc on ne sait jamais... Peut-être qu'il y a des centaines de milliards d'années il y avait quelque chose.
Si un jour on trouve une bactérie sur une planète ce sera une preuve qu'il y a de la vie ailleurs.

Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
il n'y a de la vie que sur Terre, sinon ça se saurait
Statistiquement la probabilité que des formes de vies soient apparues sur d'autre planète est élevé.
Il y a des planètes autour de chaque étoile (ou presque, ça dépend des théories) et vu le nombre d'étoiles, la vie a forcément du apparaître ailleurs.

Le problème c'est que l'univers est tellement grand qu'il n'y aura jamais de rencontre.
Peut-être que la forme de vie la plus proche est à 500 000 années lumières, c'est une trop grosse distance.

Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
suffit de sortir dehors ya des mouches etc
Hein ?
Sur terre on découvre encore de nouvelles espèces, qui vivent dans des conditions extrêmes par exemple. Donc il ne suffit pas de regarder vite fait pour dire "il n'y a aucune forme de vie".

Curiosity n'a pas été envoyé pour trouver de la vie, il a été envoyé pour scanner l'atmosphère et le sol. On veut récupérer des informations sur la planète.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Faisant suite à sa sortie du 20 janvier, la NASA a annoncé que la situation est rentrée dans l’ordre. En d’autres termes, le plan mis sur pied par les ingénieurs de l’agence pour informer le Curiosity de sa position a produit les fruits escomptés. « Nous avons appris ce matin que le plan avait réussi et que Curiosity était de nouveau prêt pour la science », écrit la NASA le 21 février.
Bon ben tout va bien.
C'est une bonne idée de le figer en attendant qu'une solution soit trouvé.
3  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/01/2020 à 8:55
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Juste réaliste.
Que de conneries dans un seul post !!

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Le petit réchauffement climatique actuel ne menace absolument pas l’espèce humaine... ni même beaucoup d'autres espèce. La nature vas s'adapter et pis c'est tous, certains animaux vont mourir mais d'autres vont émerger.
Juste : l'homo sapiens sapiens est un animal aussi... Faut juste espérer qu'on soit pas dans la liste des espèces disparues... un jour ou l'autre...

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Quand a l'homme il vas s'adapter, il pourra changer son alimentation et son habitat pour survivre à 10 milliards sur terre.
L'adaptation est une chose... Après ça ne fait en quelques années... L'homme à mis plusieurs centaines de milliers d'années à devenir ce qu'il est aujourd'hui...

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Par contre une certitude si on ne migre pas sur une planète habitable hors du système solaire on disparaîtra d'ici 1-2 milliards d'année.
Optimisme, optimisme, quand tu nous tiens...

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Il est nécessaire de développer une économie spatial pour répondre aux besoins des marchés et de la rarification de certaines ressources. Ton gamin dans 50ans il pourra vivre sous terre dans un appart climatisé mais pas sans électricité ni technologie.
Vivre sans électricité ni technologie c'est possible... Plusieurs centaines de millions d’habitants sur cette planète y arrivent bien dans les pays sous-développés....
La technologie et l’électricité ça s'appelle le confort...
4  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/01/2020 à 15:26
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
on a jamais trouvé de la vie extraterrestre.
On a vu qu'une infirme partie de l'univers, ça ne représente vraiment rien par rapport à son immensité. Tout est beaucoup trop loin.
Statistiquement, avec un nombre d'étoiles aussi élevé, c'est plus que probable que les conditions nécessaire à l’apparition d'une forme de vie soit apparu quelque part d'autre que sur terre.

Si on regarde une étoile qui est à 9,3 milliards d'années lumière, on voit dans quel état elle était il y a 9,3 milliards d'années.
Pendant le temps que la lumière met à nous parvenir la vie aurait eu le temps d’apparaître et de disparaître sur une planète.
Renseignez vous sur les histoire d’univers observable.
2  0 
Avatar de calvaire
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/01/2020 à 19:22
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
Ta statistique est tellement élevée qu'on a jamais trouvé de la vie extraterrestre. La vie extraterrestre n'existe pas c'est tout, pas besoin d'en chercher inutilement.
je dirais plutôt la vie extraterrestre intelligente ne semble pas exister pas dans note galaxie. ou alors cette espece intelligente ne cherche pas a s'étendre et se contente d'eau fraiche et de pierre sur sa planete en attendant que son étoile meurt.

Une civilisation extraterrestre intelligente dois inévitablement coloniser pour survivre.
L'homme actuel pourrais faire des vaisseaux capable d'aller à 10% de la vitesse de la lumière(voir le projet Orion)
et serait capable de faire un gros vaisseaux en forme de cylindre (pour avoir de la gravité) avec un micro système auto suffisant pouvant le faire vivre dans l'espace plusieurs milliers d'année.
Partant de ce principe, une espèce intelligente pourrais coloniser notre galaxie en quelque millions d'année et pourtant...rien.

Une explication serait que pour créer une tels espèce il faut un gros coup de bol et que que nous soyons la 1ere à avoir gagné le loto. Rien que sur terre, sur plusieurs milliards d’espèce qui ont foulé la planète, seul l’espèce humaine a réussie a maitriser le feu.
voir la théorie du grand filtre.

D'un coté c'est pas plus mal qu'il n'y ait pas de petits hommes vert car l'histoire nous montre que cela nous causerais notre perte... ou la leurs.

Cela dit je serais pas étonné de trouver des bactéries sur Mars, Europe ou mème sur Vénus.

Et peut-être que des humains iront coloniser d'autres planètes, mais je ne vois pas bien l’intérêt, à part le défi technique.
Pour régler le problème de la sur population peut être ? mais aussi pour avoir plus d'espace vitale pour pouvoir produire plus et encore plus vite ? pour développer une économie encore plus riche pour pouvoir créer des programmes spatiaux encore plus ambitieux (aller au delà du système solaire).

Aujourd'hui le seul frein pour créer des bases lunaire et envoyer des homme sur Mars c'est l'économie américaine qui n'est pas assez riche. (les autres nations c'est des insectes à l'heure actuel même la chine)
A défaut on se contente depuis 69 d'envoyer des sondes et d'envoyer des hommes à seulement 600km de la terre (ISS).
Même la navette spatial américaine à fait un bide c'est dire.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/01/2020 à 9:18
Citation Envoyé par -FloT- Voir le message
J'ai un doute
Bon ben il y a des centaines de millions d'années alors.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
je dirais plutôt la vie extraterrestre intelligente ne semble pas exister pas dans note galaxie.
Vue en 3D, la Voie lactée ressemble à une chips !
A en croire les astronomes, la Voie lactée abriterait entre 100 et 200 milliards d'étoiles. A ce jour, on estime pourtant en connaître moins de 1%. Depuis son lancement en décembre 2013, Gaïa scrute l’immensité de la Galaxie et enregistre chaque jour les données de 50 millions d’étoiles. En l'espace de six ans, le satellite d'observation européen a recensé quelque deux milliards d'étoiles.
Si ça se trouve il y a des formes de vies intelligentes ailleurs dans notre galaxie, il est également possible qu'à certains endroit elles aient apparu puis disparu.

Naissance du vivant
Le premier être unicellulaire, LUCA, ancêtre commun à tout ce qui est vivant sur la Terre, aurait ainsi vécu il y a 3,5 à 3,8 milliards d’années.
Les humains seront présent sur terre que pendant un tout petit moment. Cette espèce va disparaître assez vite.
Homo Sapiens a du apparaître il y a 300 000 ans, ça m'étonnerait que dans 300 000 ans l'humanité existe toujours.

Donc pour trouver de la vie intelligente il faut être au bon endroit au bon moment, peut-être qu'il y a eu ou qu'il y aura des formes intelligentes relativement proche de nous, mais pas en même temps que nous. (et pis bon "relativement proche" c'est quand même à des années lumières...)

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Une civilisation extraterrestre intelligente dois inévitablement coloniser pour survivre.
Alors ça on n'en sait rien du tout, là vous projeter une vision humaine.
Mais sur d'autres planètes peut-être qu'ils sont hyper écolo et qu'ils contrôlent les naissances et la consommation afin de préserver l'environnement.
C'est le système capitaliste qui pousse à produire des articles pour les vendre afin de faire tourner l'économie.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Une explication serait que pour créer une tels espèce il faut un gros coup de bol et que que nous soyons la 1ere à avoir gagné le loto.
Ouais bof... On a aucun moyen de le savoir, si ça se trouve des centaines de civilisations beaucoup plus développé que nous on déjà disparu, vu la taille de l'univers on ne le saura jamais.

Si l'univers a 13,9 milliards d'années et que la terre a 4,6 milliards d'années, il y a moyen que des planètes soient apparues des milliards d'années avant la terre. Donc la vie a eu le temps de se développer et de disparaître.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
D'un coté c'est pas plus mal qu'il n'y ait pas de petits hommes vert car l'histoire nous montre que cela nous causerais notre perte... ou la leurs.
On ne connait que l'histoire humaine, les autres civilisations intelligente ne sont probablement pas du tout comme nous.
Mais on ne le saura pas, car il n'y aura jamais de rencontre, puisque c'est trop loin.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Pour régler le problème de la sur population peut être ?
Pour régler le problème de surpopulation il faut juste diminuer le nombre d'individus, on ne déplacera jamais des milliards d'individus, il ne faut pas rêver...
Il faut une nouvelle peste, ou alors on peut juste faire moins d'enfants, comme c'est le cas en Occident mais surtout au Japon. Bon par contre en Afrique la population augmente

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
mais aussi pour avoir plus d'espace vitale pour pouvoir produire plus et encore plus vite ?
Ça c'est le rêve du gars d'Amazon d'envoyer les industries lourdes sur des autres planètes. Peut-être que ce sera possible dans 200 ans mais je suis sceptique. Peu importe, on sera tous mort depuis longtemps.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
pour pouvoir créer des programmes spatiaux encore plus ambitieux (aller au delà du système solaire).
Bon alors ça à la limite, mais il n'y aura besoin que de scientifiques, de techniciens et de médecins.
Il n'y a pas besoin de millions de gens.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Aujourd'hui le seul frein pour créer des bases lunaire et envoyer des homme sur Mars c'est l'économie américaine qui n'est pas assez riche.
Il n'y a pas que les états qui s'occupent de ça, il y a des entreprises privées, Blue Origin de Jeff Bezos et SpaceX d'Elon Musk, sont peut-être plus ambitieux que la Nasa.
En ce moment l'économie va mal et l'exploration spéciale n'est pas la priorité de tout le monde. Mais il y a des entreprises qui y croient :
Usines spatiales, mines… La future économie de l'espace est en marche
Certains visent déjà les ressources minières, avec de gros profits en ligne de mire. Moon Express a déjà prévu d'envoyer une sonde de reconnaissance sur la Lune d'ici la fin de l'année et un robot pour recueillir des échantillons dès 2020. Deep Space Industries et Planetary Resources visent les astéroïdes et leur richesse en métaux et en eau, et pourraient même fabriquer du carburant pour fusées dans l'espace. Cela représenterait des économies considérables pour l'exploration du système solaire.

Pour Bigelow Aerospace, qui a déjà testé l'un de ses modules gonflables sur l'ISS, l'avenir c'est une station spatiale privée, qui pourrait accueillir des touristes mais aussi des astronautes de diverses nations qui paieraient pour y effectuer des recherches. Le but, profiter de la fin programmée de la station spatiale internationale en 2024.
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
d'envoyer des hommes à seulement 600km de la terre (ISS).
Ouais c'est vrai qu'il y a des astronautes qui critiquent l'ISS :
L’ex-astronaute Patrick Baudry qualifie l’ISS de «plus grand bobard de l’histoire spatiale»
Mais parce que c'est le plus grand bobard de l'histoire spatiale et qu'il faut arrêter les frais. Depuis la station soviétique Mir qui a fonctionné à partir de 1986 durant quinze ans, on sait déjà tout ce qu'il faut savoir sur les effets de la microgravité sur le corps humain. Il n'y a aucun intérêt à les refaire indéfiniment.
C'est plus pour intéresser le public que pour faire avance la science.
1  0