Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tesla dévoile d'urgence un prototype de respirateur contre le coronavirus qui s'appuie sur des composants du modèle 3
Pour répondre à la pénurie qui affecte les hôpitaux dans le monde

Le , par Patrick Ruiz

45PARTAGES

12  0 
Les respirateurs artificiels, utilisés notamment pour les patients en insuffisance respiratoire aiguë, sont essentiels dans les cas graves de coronavirus. Dans la plupart des pays atteints par la pandémie, leur pénurie est devenue le problème numéro face à l’afflux de patients atteints, les hôpitaux sont débordés et parfois obligés de procéder au tri des patients dans un état grave pour les accès à des respirateurs artificiels. Face au manque de respirateurs à utiliser contre le coronavirus, les solutions envisagées tournent autour de l’open source, du Do It Yourself et de la possibilité de mobiliser de grands acteurs de l’industrie pour fabriquer des respirateurs dans les plus brefs délais.

Au courant du mois de mars, Elon Musk a dit envisager de mettre les ressources de ses usines de production de véhicule à contribution pour fabriquer des respirateurs. C’est chose faite, Tesla vient de dévoiler en urgence un prototype de dispositif d’aide à la respiration de type CPAP. L’appareil fournit un flux d’air continu sous une pression positive. Le système s’appuie sur un certain nombre de composants dont des pièces du système de suspension et l’ordinateur dédié à l’infodivertissement du véhicule Tesla Model 3. Motif avancé par Tesla pour ce choix : s’appuyer sur des éléments connus pour pouvoir aller vite pour une production en masse. L’entreprise a publié une vidéo qui montre l’ensemble dans des deux versions : une de test et une autre dite finale, c’est-à-dire telle qu’elle devrait se présenter une fois dans un hôpital. Seul bémol pour le moment : difficile de se faire une idée du coût de la réalisation.


La publication de Tesla fait suite à celle d’une équipe de chercheurs du Massachussets Institute of Technology. L’un des avantages majeurs à la mise sur pied d’un respirateur est le coût. Justement, l’avantage de la proposition de l’équipe du MIT est de proposer un système pour lequel il faut débourser dans les 500 dollars pour obtenir un prototype. Elle s’appuie sur un article hospitalier courant : un réanimateur manuel auto gonflable. Les ingénieurs du MIT ont créé un mécanisme qui presse et relâche le sac sans qu'un opérateur humain soit nécessaire.



Le respirateur est conçu de sorte à être réglable, ce qui permet de pomper la quantité requise pour la capacité pulmonaire du patient. La proposition du MIT ne part pas de rien. Elle s’inspire d’un projet réalisé il y a une dizaine d’années par des étudiants dans le cadre d’un cours de conception de dispositifs médicaux. Le prototype du MIT est désormais rendu au stade d’approbation par l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA). L’équipe envisage ensuite de publier les plans de l’appareil en ligne afin que d'autres ingénieurs puissent l’améliorer et le mettre à la disposition des hôpitaux du monde entier.

Des projets similaires sont en cours chez d’autres constructeurs comme Dyson, General Motors et un consortium britannique piloté par Airbus. Ils visent tous à apporter réponse à la pénurie de respirateurs. Toutefois, ils devront franchir certains obstacles réglementaires avant d'être autorisés à être utilisés dans un cadre médical.

Sources : YouTube, MIT

Et vous ?

Avez-vous mené des réflexions personnelles visant à mettre sur pied des respirateurs à bas coût pour vous et les membres de votre famille ? Si oui, à quoi avez-vous pensé comme approche ?

Voir aussi :

Un fabricant d'équipements menace de poursuivre des volontaires pour impression en 3D de ses modèles de valves destinés aux appareils respiratoires contre le coronavirus
L'annonce par Trump du projet de Google visant à créer un site Web pour combattre la pandémie de Covid-19 aux USA surprend tout le monde, y compris Google
Alors que la désinformation sur le coronavirus inonde Facebook et Twitter, pour Elon Musk « la panique autour du coronavirus est stupide »
Coronavirus : le moteur de recherche Bing de Microsoft lance une page de suivi de l'évolution de la pandémie, en s'appuyant sur 4 sources
Le PDG de Google annonce le lancement pour lundi d'un site national d'information sur le virus, qui fournira des informations actualisées sur l'éducation et la prévention du coronavirus

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Stan Adkens
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 15/04/2020 à 9:43
Covid-19 : Elon Musk n'a pas livré de respirateurs à Californie comme annoncé par le gouverneur Gavin Newsom,
Comment en est-on arrivé là ?

En mars dernier, des experts ont estimé que les hôpitaux américains pourraient manquer de respirateurs nécessaires pour traiter les patients atteints de Covid-19 en raison de la recrudescence de l'épidémie du virus. Mais d’après une publication en mars de Businness Insider, l’Etat de la Californie devait être à l’abri de cette pénurie. En effet, le site Web d'information américain a rapporté le 24 mars qu’Elon Musk a livré 1 000 respirateurs pour aider les hôpitaux de Californie à traiter les patients atteints de Covid-19, selon une annonce faite un jour plus tôt par le gouverneur Gavin Newsom.

Ceci semblait être une excellente nouvelle à moment où les gouvernements cherchent désespérément à fournir les respirateurs et des EPI au personnel soignant pour les aider à sauver des patients qui souffrent du nouveau coronavirus. Cependant, les 1000 respirateurs annoncés par le gouverneur Newsom ne sont jamais arrivés. Selon le quotidien américain le Sacramento Bee, le bureau du gouverneur dit maintenant que Musk était censé livrer les respirateurs directement aux hôpitaux, et jusqu’au mardi, aucun hôpital de Californie ne les a reçus, d’après le bureau.


Au lieu des respirateurs de type "invasif" pour les hôpitaux de la Californie, le Financial Times Alphaville a révélé que le PDG de Tesla et de SpaceX avait plutôt acheté des appareils de type bi-niveau aussi souvent appelé BIPAP (Bilevel Positive Airway Pressure), sur lesquels il a collé des autocollants Tesla et expédiés à New York.

Mais, selon un article de Yahoo! News publié en début avril, les appareils BIPAP, qui sont utilisés pour traiter l'apnée du sommeil, ne sont pas le type de respirateur "invasif" nécessaire pour aider les patients souffrant du Covid-19, d’après les responsables de la santé. Pire encore, le FT a rapporté que « The American Society of Anesthesiologists a publié le 23 février des directives avertissant que les appareils CPAP (pour Continuous Positive Airway Pressure) et BIPAP "peuvent augmenter le risque de transmission infectieuse" », a rapporté le Sacramento Bee.

Bien qu’il ait minimisé la pandémie du Covid-19 à plusieurs reprises, M. Musk a déclaré en mars que ses usines produiraient des respirateurs en cas de pénurie. Alors que le nouveau coronavirus se propage rapidement à travers le monde, et que les plateformes numériques comme Facebook, Google et Twitter s’efforcent de supprimer les informations erronées sur le coronavirus aussi rapidement qu'ils pouvaient le trouver, Elon Musk a tweeté en mars en disant que la panique autour du Coronavirus est stupide.

« La viralité du coronavirus est surestimée en raison de la confusion entre la date de diagnostic, la date de contraction et de la sur-extrapolation de la croissance exponentielle du virus, ce qui n'est jamais ce qui se passe dans la réalité », s'est-il exprimé dans un tweet. Mais dans le courant du mois de mars, Elon Musk a dit envisager de mettre les ressources de ses usines de production de véhicule à contribution pour fabriquer des respirateurs. Tesla a ensuite dévoilé en urgence un prototype de dispositif d’aide à la respiration de type CPAP, en justifiant son choix par : s’appuyer sur des éléments connus pour pouvoir aller vite pour une production en masse.

Le fiasco des ventilateurs d'Elon Musk emmène les responsables de l’Etat à vouloir connaitre les détails d’un autre plan de 400 millions de masques du gouverneur

Les millions de Californiens ont entendu le gouverneur Newsom annoncer le don héroïque de "respirateurs" par Musk. Pourtant les hôpitaux de la Californie n’en ont pas reçu. Par ailleurs, il n'est pas non plus certain que Musk ait réellement de vrais respirateurs, dont les hôpitaux ont besoin. Le 7 avril, cependant, le FT a écrit que Musk semble maintenant avoir livré au moins un respirateur "invasif" à New York.

Le gouverneur Newsom a annoncé un nouveau plan pour acheter 400 millions de masques et autres équipements de protection individuelle (EPI) nécessaires pour ralentir la propagation du coronavirus dans l'émission The Rachel Maddow Show la semaine dernière. Selon le Sacramento Bee, l’annonce a surpris ses homologues de l'Assemblée législative, dont la plupart ont appris l'existence de l'accord par MSNBC. Mais à cause du précédent échec, certains ont voulu en savoir plus.


Le membre de l’Assemblée d’Etat de la Californie Phil Ting qui préside la commission du budget de l'Assemblée à déclaré à Politico : « Ce serait formidable de recevoir un avis directement du bureau du gouverneur plutôt que de le regarder à la télévision nationale ». La sénatrice Holly Mitchell a écrit au directeur financier de Newsom une lettre demandant tous les détails sur l'affaire du masque. Dans sa lettre, Mme Mitchell a voulu savoir, par exemple, les normes de performance exigées du vendeur et du fabricant ; les normes de qualité que les masques devront respecter et les délais de production et de livraison.

Mme Mitchell, qui copréside le comité législatif conjoint sur le budget, a également demandé des mises à jour régulières sur la livraison des fournitures et a exhorté le bureau du gouverneur à prendre des mesures supplémentaires pour assurer la transparence.

« Compte tenu des engagements de dépenses massives pris pour les EPI et autres équipements médicaux, je demande que l'administration lance, au plus tard au début de la semaine prochaine, une page Web régulièrement mise à jour qui décrit l'inventaire de l'État pour chaque grand type d'équipement et les destinations de chaque envoi, y compris les quantités expédiées par comté, ville et catégories d'utilisateurs, notamment les établissements de santé et autres travailleurs essentiels », a écrit Mme Mitchell.

Selon le Sacramento Bee, personne ne peut reprocher à M. Newsom de faire tout son possible pour sécuriser l'équipement dont la Californie a besoin pour réduire le nombre de morts de Covid-19. Mais son incapacité à mettre les choses au clair sur la promesse apparemment vide de respirateur de Musk - après l'avoir annoncé en grande pompe - érode la confiance.

La pénurie des respirateurs et autres EPI aux Etats-Unis et dans les autres pays frappés par le Covid-19 a suscité des initiatives individuelles et de groupes pour contribuer aux efforts de lutte contre le Covid-19. Les imprimantes 3D et autres technologies ont été mobilisées par les volontaires pour la fabrication des composants des respirateurs et du matériel de protection pour les personnes au premier contre le virus.

Un couple de Liverpool dans le comté d'Onondaga, dans l'État de New York, aux États-Unis, Isaac Budmen et Stephanie Keefe, a accepté de fabriquer 300 écrans faciaux à l'aide d'imprimantes 3D depuis chez eux, pour aider les travailleurs d'un centre de dépistage du coronavirus à se protéger, a rapporté en mars Syracuse.com, un site Web de nouvelles.

Un hôpital en Italie, a émis un appel de détresse, alors qu’il était dans l’incapacité de renflouer son stock de valves nécessaires au fonctionnement des appareils respiratoires utilisés pour le maintien en vie des patients atteints du coronavirus. Isinnova, une startup dotée d’une imprimante 3D, a en 6 heures après la prise de contact avec l’hôpital, conçu des répliques 3D des modèles du fournisseur de l’hôpital, qui lui était à court de stock en ce moment. La manœuvre a permis de sauver une dizaine de vies, d’après des retours de médias locaux et internationaux.

Sources : The Sacramento Bee, Yahoo ! News, MSNBC, Business Insider

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que c’est Musk qui n’a pas honoré ses engagements où c’est plutôt le gouverneur qui est allé vite en besogne ?

Lire aussi

Alors que la désinformation sur le coronavirus inonde Facebook et Twitter, pour Elon Musk « la panique autour du coronavirus est stupide »
Tesla dévoile d'urgence un prototype de respirateur contre le coronavirus qui s'appuie sur des composants du modèle 3, pour répondre à la pénurie qui affecte les hôpitaux dans le monde
Elon Musk : nous allons fabriquer des respirateurs pour les patients atteints de coronavirus, dit le milliardaire qui semble ne pas prendre la pandémie au sérieux
Un « hackathon mondial » : les hôpitaux se tournent vers le crowdsourcing et l'impression 3D en raison de la pénurie d'équipements, pour faire face au défi de santé qu'impose le coronavirus
13  1 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/04/2020 à 10:32
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
le Financial Times Alphaville a révélé que le PDG de Tesla et de SpaceX avait plutôt acheté des appareils de type bi-niveau aussi souvent appelé BIPAP (Bilevel Positive Airway Pressure), sur lesquels il a collé des autocollants Tesla et expédiés à New York.
Sincèrement, ce mec ferait mieux de la fermer, ça rendrait service à tout le monde et à sa boite aussi.
Faire des annonces tonitruantes qui finissent en énorme pétard mouillé, c'est encore passer pour une trompette voire carrément pour une grosse truffe.
Déjà qu'il avait une réputation pourrie en la matière... C'est à croire que c'est plus fort que lui, il n'arrive pas à se contrôler et se sent obligé de l'ouvrir quitte à dire des conneries.

Il fabrique des bagnoles pas des respirateurs. Tu ne peux pas reconfigurer des chaînes de production comme ça juste parce que le grand patron (totalement en orbite) l'a décidé.
C'est encore un délire de plus à rajouter à son tableau, euh, ça commence à faire long ou c'est moi ? En tout cas je plains ses collaborateurs, ils ne doivent pas s'amuser tous les jours...

S'il veut essayer d'aider, il n'a qu'à mettre à disposition la puissance de calcul de sa boite au profit de programmes de recherche en la matière même 3 ou 4 heures par jour et aider ainsi les spécialistes et autres chercheurs. Ça serait bien plus utile que de brasser du vent.

Il a vraiment un problème d'ego. Je ne suis pas certain qu'à ce stade c'est encore soignable...
10  4 
Avatar de Fagus
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/04/2020 à 20:24
Citation Envoyé par rawsrc Voir le message

Il fabrique des bagnoles pas des respirateurs. Tu ne peux pas reconfigurer des chaînes de production comme ça juste parce que le grand patron (totalement en orbite) l'a décidé.

Je pense au contraire que quand on veut et qu'on sait faire on peut.


Dans mon hosto, on a nos masques de protection fabriqués et donnés par des bénévoles qui les ont fabriqués dans leur garage avec des imprimantes 3D et ils sont drôlement bien.
On a aussi une assistance respiratoire à pression continue fabriquée à partir d'un masque de plongée DK, une valve à pression positive d'anesthésie, un adaptateur imprimé en 3D et c'est mieux que les masques à haute concentration (matos de base) de l'équipement normal. En plus il y a un filtre dessus qui évite de nébuliser du covid partout.

En France on a PSA qui bosse avec air liquide pour assembler des respirateurs (bien tard...) et je n'ai aucun doute que ceux-ci seront livrés.

À côté de ça, on a les administratifs, les ARS (autorités de santé), qui ne savent rien faire, si ce n'est faire de l'obstruction administrative : interdiction de toute bonne volonté via l'application bête des normes. Ex : on a eu une livraison d'alcool d'un labo : interdiction de s'en servir car bien que la compétence est là et que ça reste de l'alcool, il maque la certification sur le pouvoir bactéricide (il est certifié virucide par contre...). On a le centre de recherche d'à côté qui a la compétence et la dimension industrielle qui nous manque : interdiction jusqu'à peu. L'administration tue.
5  1 
Avatar de Pierre Fauconnier
Responsable Office & Excel https://www.developpez.com
Le 07/04/2020 à 22:22
Citation Envoyé par waitnsea Voir le message
...


A l'ULG (Université de Liège), mais ça a été testé et utilisé ailleurs, des ingénieurs ont construits des respirateurs "de fortune" qui permettent de prendre en charge des patients ayant besoin de respirateurs "légers", permettant aux équipes d'utiliser les "vrais" respirateurs hautement sophistiqués pour les cas plus graves. A l'heure actuelle, tout fait farine au bon moulin. Il ne s'agit pas de dire "je vais fabriquer les meilleurs respirateurs" mais "je vais fabriquer des respirateurs"... Si les respirateurs "Tesla" permettent de prendre en charge des malades et de les faire "patienter" le temps qu'un "vrai" respirateur se libère, ça permettra peut-être de sauver des vies.

C'est comme pour les masques. Ceux que mon épouse à cousu ne valent pas un ffp2, mais ils limitent le risque, tant de moi vers les autres que des autres vers moi. Et lorsque tout à l'heure, au supermarché, un client a fait "Keuf Keuf" pas loin de moi, j'étais content que nous portions lui et moi un masque artisanal...
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/04/2020 à 11:30
Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
ce mec ferait mieux de la fermer
Ouais enfin si on reprend l'histoire depuis le début :
1. Un type random sur Twitter l'interpelle "S'il vous plait produisez des respirateurs le plus rapidement possible, j'ai une Tesla, j'adore la marque, arrêter d'être stupide à propos de la pandémie".
2. Il a répondu "Ouais bof, faut voir... Après si il y a vraiment une pénurie de respirateurs et qu'une ville en demande, on essaiera d'en produire."
3. Le maire de New York répond "Si jamais on est prêt à en acheter."
Vu que ce qu'ils font avec SpaceX, ils ont les compétences de le faire.
Si le type a fait ça, c'est probablement parce qu'il se sentait con d'avoir minimisé le problème.

Après l'histoire de prendre des machines utiliser pour aider ceux qui font de l'apnée du sommeil et mettre des autocollants dessus, c'est bizarre quand même...
4  2 
Avatar de pemmore
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/04/2020 à 20:41
des normes pour de l'alcool à 90° qui n'est que de la gnole passée 4x 35/50/70/90°
A ce niveau la ça devient criminel.
Bravo et merci de travailler pour nous, avec cette maladie on ne sait jamais si demain je ne serais pas dans les vappes en train de flotter dans l'air entouré d'une lumière blanche.
On ne vous remerciera jamais assez.
1  0 
Avatar de archqt
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 15/04/2020 à 15:05
Citation Envoyé par pyros Voir le message
Je pense qu'il fait partie des gens qui peuvent se permettre d'avoir un problème d'égo au vue de ce qu'il a réalisé.
Le mec, y'a 10 ans, il a revendu PayPal et au lieu de se payer une villa et de se la couler douce, il s'est dit "j'ai de quoi me payer 4 fusées. Je vais me lancer dans la conquête spatial, inventer la fusée réutilisable comme dans TinTin, concurrencer la NASA et Ariane espace et aller sur Mars". V'la le melon qu'il faut avoir.

Alors oui, des fois il rate, des fois il poste le tweet de trop mais globalement je pense qu'il y a bien pire comme personnalité public.
Peu de gens en auraient fait autant +1
5  7 
Avatar de pyros
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/04/2020 à 10:59
Il a vraiment un problème d'ego. Je ne suis pas certain qu'à ce stade c'est encore soignable...
Je pense qu'il fait partie des gens qui peuvent se permettre d'avoir un problème d'égo au vue de ce qu'il a réalisé.
Le mec, y'a 10 ans, il a revendu PayPal et au lieu de se payer une villa et de se la couler douce, il s'est dit "j'ai de quoi me payer 4 fusées. Je vais me lancer dans la conquête spatial, inventer la fusée réutilisable comme dans TinTin, concurrencer la NASA et Ariane espace et aller sur Mars". V'la le melon qu'il faut avoir.

Alors oui, des fois il rate, des fois il poste le tweet de trop mais globalement je pense qu'il y a bien pire comme personnalité public.
6  10