Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

Navigateur et système d'exploitation ne feront plus qu'un!

Le , par Arnaud F., Rédacteur
Google, l'open source, le système d'exploitation du futur, les téléphones, les netbooks... Ray Ozzie, le grand architecte des logiciels de Microsoft a tout dit (ou presque) à notre correspondant aux Etats-Unis. Interview.

Jeudi, l'architecte en chef de Microsoft, Ray Ozzie, a fait l'aller-retour entre Seattle et la Silicon Valley pour prêcher la bonne parole aux entrepreneurs de la région et, au passage, critiquer Google. N'hésitant pas à dépeindre son groupe comme plus cool et plus ouvert que le moteur de recherche. Une position un peu difficile à croire, toutefois, quand on sait tous les coups tordus des dernières années (Borland, Wordperfect, Novell, Internet, Netscape, Real Networks, Java...) et après avoir été finalement reconnu coupable d'abus de position dominante, tant aux Etats-Unis qu'en Europe.

Mais ce ne sont là que des péripéties pour l'homme qui a succédé à Bill Gates dans le rôle de visionnaire du plus grand éditeur mondial de logiciels. Lequel veut être jugé sur ses actes et les produits actuels et non plus sur le passé. Interview.

Que pensez-vous de l'outil de collaboration Google Wave? Est-ce un concurrent sérieux pour Microsoft?

Du peu que j'en ai vu, je trouve ça bien. En revanche, je crois qu'il est anti-Web, parce qu'il viole une règle qui m'est aujourd'hui très chère, la simplicité, et que la complexité est l'ennemie du Web. La conséquence d'une architecture informatique très complexe, c'est que vous avez besoin d'open source pour permettre à d'autres de travailler sur le problème afin de développer des applications qui fonctionnent avec. Or le Web repose justement sur le fait qu'il est possible de décomposer un problème complexe en éléments plus simples, au point que l'on n'a pas besoin d'open source pour développer des applications qui fonctionnent bien entre elles, mais uniquement de protocoles et de formats ouverts. C'est d'ailleurs ce que nous avons fait avec Live Mesh qui est en fait une version simplifiée de Groove, et dont Google Wave reprend l'architecture. Groove et Google Wave, c'est la même chose.

Comment voyez-vous le système d'exploitation du futur?

Si on devait créer un système d'exploitation aujourd'hui, le nuage (cloud en anglais, ndlr) serait son coeur et tout y serait connecté (les applications et les données). Il devrait aussi être étroitement lié aux capacités de la machine (PC, téléphone mobile ou TV, ndlr) sur lequel il fonctionne. Il serait ainsi facile d'acheter un pack de 6 netbooks et de les configurer en un clin d'oeil, simplement en donnant son nom et son mot de passe et qu'ensuite toutes les applications et les données soient automatiquement téléchargées du Web, et stockées localement. Comme le sont aujourd'hui, les applications écrites an AJAX par exemple et qui fonctionnent au sein du navigateur.

Mais n'est-ce pas justement un risque pour les activités Windows et Office de Microsoft?

Depuis que j'évolue dans l'industrie informatique - plus de 30 ans!-, tout le monde croit que la nouvelle technologie qui arrive va tuer l'ancienne. Alors que ce n'est pas le cas. La nouvelle technologie vient au contraire en complément de celle qui l'a précédée. Tous les appareils ont besoin d'un système d'exploitation. En revanche, ce qui change aujourd'hui, c'est le modèle de création des applications qui utilisent les technologies du Web. Il n'y a pas de raison pour que les développeurs Web se limitent au navigateur. Prenez l'exemple de l'iPhone: un développeur Web peut accéder à l'accéléromètre et aux autres fonctions de l'appareil. C'est cette ligne de démarcation entre le navigateur et le système d'exploitation qui est en train de disparaître. Je ne m'inquiète pas sur le futur succès de nos produits.

Le marché des téléphones mobiles est en pleine ébullition avec les lancements du Palm Pre et du nouvel iPhone. Que fait Microsoft?

Windows Mobile est notre cheval de bataille sur le marché des mobiles. Mais je sais déjà que tous les téléphones dans le futur auront un écran tactile, un lecteur multimédia, etc, et seront associés à un app store. Au point que cela en est presque ennuyeux... La vraie question à se poser est donc : comment faire pour se différencier? Ma réflexion se focalise aussi sur la notion de « 3 écrans (PC, mobile et TV) sur le cloud » et sur la manière dont ces trois appareils vont fonctionner ensemble de manière transparente et agréable pour l'utilisateur. Et ce même si chacun de ces appareils n'est pas le meilleur de sa catégorie.

Croyez-vous au netbook?

En fait, je ne sais pas ce qu'est un netbook. Pour moi, c'est un ordinateur portable (laptop). La question est de savoir si les netbooks apporteront quelque chose de plus que les laptops actuels. Aujourd'hui, je ne le sais pas, car les gens les achètent parce que ce sont des laptops low-cost. Cela dit, plus il y a de laptops, plus je suis content parce qu'on peut vendre davantage de systèmes d'exploitation et d'applications. L'Inde est ainsi devenu un très bon marché alors que tout le monde disait que le marché du PC indien n'existait pas et que les gens préféraient utiliser leur téléphone. Sauf que tout a changé une fois que les prix des PC ont baissé (grâce au netbook, ndlr).

Pourquoi n'y aura-t-il pas de version de Windows 7 pour les netbooks équipés de processeurs ARM?

Comme je disais plus tôt, les netbooks sont des PC portables. Et même si les netbooks sont vendus comme des appareils pour se connecter au Web, les gens s'attendent à pouvoir y utiliser Office et y télécharger des applications du monde PC. Le problème, avec les netbooks ARM , c'est qu'ils ne pourront pas utiliser toutes ces applications créées pour le PC, à moins d'être équipés d'un émulateur. Ils se situent donc dans une autre catégorie que celles des portables, un marché qui reste encore à définir... Aujourd'hui, je parie sur le futur de laptops, chers et moins chers. Et je crois que la majorité de ces laptops/netbooks sera équipée de puces X86, d'AMD ou d'Intel. Source



Je trouve cet article assez révélateur et montre assez bien vers quoi tend Google. Il est vrai qu'on en parle souvent, on se demande quand ça arrivera...

Seriez-vous prêt à utiliser un navigateur pour seul "OS" ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Xunil Xunil - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 08/06/2009 à 13:46
Seriez-vous prêt à utiliser un navigateur pour seul "OS" ?

Non, jamais je ne stockerais quoi que ce soit de personnel, autre part que sur un support que je contrôle entièrement.
Google s'immisce déjà trop dans la vie privée des gens à mon goût, et c'est pas demain la veille que je " lui " ferait confiance.

Puis bon, c'est bien gentil leur trouvaille, mais quand on a plus de connexion, on fait quoi ?
Encore faut-il avoir une très très bonne connexion pour que cela soit assez fluide.
Avatar de Tofalu Tofalu - Rédacteur https://www.developpez.com
le 08/06/2009 à 13:57
Citation Envoyé par Xunil  Voir le message
Non, jamais je ne stockerais quoi que ce soit de personnel, autre part que sur un support que je contrôle entièrement.
Google s'immisce déjà trop dans la vie privée des gens à mon goût, et c'est pas demain la veille que je " lui " ferait confiance.

Puis bon, c'est bien gentil leur trouvaille, mais quand on a plus de connexion, on fait quoi ?
Encore faut-il avoir une très très bonne connexion pour que cela soit assez fluide.

+1

A la limite, cela aurait été interessant si les supports amovibles n'étaient pas devenus ce qu'ils sont.

Avec les versions portables de nombreux logiciels et le volume conséquent des clés USB, j'ai un peu de mal à comprendre l'intérêt de stocker ses documents sur le net à ce point dans le but de les transporter. Et qu'est ce qui se passe le jour où le géant décide d'arrêter ce service ? On perd tout ?

Ce qui est marrant c'est que beaucoup de personnes repprochent la dépendance aux produits Microsoft mais n'hésitent pas à stocker leur données sur GoogleDocs ...
Avatar de Qwert Qwert - Membre habitué https://www.developpez.com
le 08/06/2009 à 15:19
Citation Envoyé par Tofalu  Voir le message
+1

A la limite, cela aurait été interessant si les supports amovibles n'étaient pas devenus ce qu'ils sont.

Avec les versions portables de nombreux logiciels et le volume conséquent des clés USB, j'ai un peu de mal à comprendre l'intérêt de stocker ses documents sur le net à ce point dans le but de les transporter. Et qu'est ce qui se passe le jour où le géant décide d'arrêter ce service ? On perd tout ?

Ce qui est marrant c'est que beaucoup de personnes repprochent la dépendance aux produits Microsoft mais n'hésitent pas à stocker leur données sur GoogleDocs ...

Nous oui... mais malheureusement le Quidam n'arrive plus à comprendre qu'un ordinateur peut être utilisé sans internet...
Avatar de entreprise38 entreprise38 - Inactif https://www.developpez.com
le 09/06/2009 à 0:50
Ce que je retiens surtout de ce document, ce n'est pas tout à fait la probable fusion OS & Browser, mais plutôt le prolongement de ce qui se passe depuis quelques années : la grande mode des portables, et ce de toute taille, ainsi que les bas prix.

Citation Envoyé par Tofalu  Voir le message
Avec les versions portables de nombreux logiciels et le volume conséquent des clés USB

Un énorme, que dis-je, un gigantesque +1 !

Enfin bon, on verra bien ce que l'avenir donnera, parce que tout ça, cet univers surconnecté, la gestion de toutes nos données plus ou moins personnelles (haaaa ben ça, ça les interesse, et pas qu'un peu, et ils y arrivent petit à petit, cf la géolocalisation volontaire via Google + votre portable), ça reste un délire de commercial.

Citation Envoyé par Qwert  Voir le message
Nous oui... mais malheureusement le Quidam n'arrive plus à comprendre qu'un ordinateur peut être utilisé sans internet...

Difficile de se prononcer, car il faut aussi compter sur monsieur tout-le-monde, perdu dans son coin, qui a déjà beaucoup de mal à avoir une connexion Internet, alors lui dire que tout sera stocké loin de chez lui.... je ne suis pas sûr que ce soit pour demain.
Mais bon, en même temps : oui.

L'informatique a encore de gros progrès à faire, sans quoi on tend vers un système avec :
- d'un côté une élite : connectée, sécurisée, avec des trucs qui marchent;
- de l'autre côté, le reste : déconnecté, sinon mal connecté, peu sécurisé, pestant contre ces fichus ordinateurs qui ne marchent jamais.
C'est plutôt ce futur que je sens bien (car c'est un peu ce qui se passe déjà), malheureusement.
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 09/06/2009 à 8:54
Un truc qui me fait marrer, c'est l'engouement pour les applications "client léger"

Vraiment, je ne suis pas un perdreau de l'année (loin de là ) et je me souviens d'une époque ou les PC étaient limités à 640 Mo de RAM (extensibles à 1024 ) et des disques durs ne dépassant pas les 30 Mo (avec obligation de créer des partitions de 10 Mo max)

A cette époque, une application trop "lourde" était un vrai handicap, mais le concept de "client léger" n'existait pas, et internet non plus !

Aujourd'hui les PC sont quasiment sans limites au niveau de la RAM, et de la taille des disques durs, les processeurs sont plus rapides que jamais, et on nous vante les mérites des applications "clients léger" !
Avatar de entreprise38 entreprise38 - Inactif https://www.developpez.com
le 09/06/2009 à 9:09
Pas tout à fait : client léger ne rime pas qu'avec logiciel poid plume sur le poste client, il faut mettre en avant l'essentiel des bénéfices de ce système (rien à mettre à jour côté client, tout est géré depuis un serveur, administration centralisée, etc).
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 09/06/2009 à 9:21
A oui, j'oubliais l'avantage principal... la mise à jour des bibliothèques qui durent 4 plombes quand elles changent de versions ! Pour peu que son FAI soit parti en vacances, ça peut même échouer au bout de 2 heures de sablier

Sans parler des services qui sont chargés de manière systématique et sans condition au démarrage de windows, alors qu'on ne s'en servira peut-être pas de la session (mais, bon des fois qu'il y aurait une mise à jour de ces chers bibliothèques ! )
Avatar de panda31 panda31 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 09/06/2009 à 9:57
Je ne suis pas sur que google mise uniquement sur le 100% connecté. La preuve avec Gears.
Avatar de al_bert al_bert - Membre actif https://www.developpez.com
le 12/06/2009 à 0:09
Citation Envoyé par Xunil  Voir le message
Non, jamais je ne stockerais quoi que ce soit de personnel, autre part que sur un support que je contrôle entièrement.
Google s'immisce déjà trop dans la vie privée des gens à mon goût[...]

+1

Je crois que tout centraliser au même endroit ne soit pas une excellente idée. De plus, j'aime bien aussi avoir le contrôle sur mes données!
Avatar de Leonhart Leonhart - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 12/06/2009 à 13:42
Je suis pour qu'un OS soit minimaliste et accède aux ressources via le réseau.

Il suffit de regarder l'engouement pour les sites web "riches". Par exemple Deezer, avec lequel on peut tout écouter, stocker ses Mp3, etc ... du coup, je n'ai plus de musique en local.

C'est un exemple mais je suis également heureux de retrouver mes documents via Microsoft Live space ! Et encore plus quand je les rappatrie du "cloud" jusqu'a mon téléphone.

Et que ceux qui on un serveur perso chez eux, pour accéder à leurs données ou pour lancer des applis déportées, me jette la premiere pierre.

Le truc c'est de trouver la limite entre le local et le cloud : Mes relevés de compte sur le serveur de ma banque, mes MP3 chez Deezer, Mes factures mobiles sur le site d'SFR ... les pornos, en local
Offres d'emploi IT
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Systèmes