Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

Antivirus : Symantec met en garde les utilisateurs contre les freewares
Et en particulier contre Microsoft Security Essentials, est-ce bien objectif ?

Le , par Annaelle32, Correspondant Actualités
Antivirus freeware : Symantec met en garde les utilisateurs, particulièrement contre MSE
On se souvient encore de la sortie récente de Microsoft Security Essentials, un antivirus que la firme de Bill Gates a mis à la disposition des utilisateurs gratuitement. Dans sa version bêta, MSE ne convient pas trop à Symantec qui ne s’est pas privée de le critiquer ouvertement.

Critiques
Selon Janice Chaffin, présidente du département Symantec Consumer, MSE reprend, en fait, le flambeau abandonné par OneCare, précocement disqualifié. Autrement dit, la sortie de MSE n’apportera rien de nouveau, en matière de protection du système informatique. Ce ne serait qu’une version ancienne inefficace qui a changé de nom. Janice Chaffin fait allusion notamment aux commentaires pas toujours élogieux que OneCare a reçus de ses utilisateurs.

Sur un autre front, David Hall, responsable des produits de la société pour l'Asie et le Pacifique, aurait même affirmé que la protection fournie par les produits Microsoft est insuffisante et devrait être renforcée. Il ira même jusqu’à déclarer qu’au lieu d’augmenter la sécurité des systèmes, Microsoft agit dans le sens opposé.

MSE, rappel
C’est un outil que Microsoft propose, en option de téléchargement, avec Windows 7. Il intègre encore le WGA (Windows Genuine Advantage) mais bénéficiera de fonctions plus avancées qui résoudront, entre autres, les problèmes de désinstallation rencontrés avec Windows Defender. Mais bien que MSE soit gratuit en téléchargement, il faudrait bel et bien acquérir une licence valide de Windows 7.
MSE met en œuvre le système DSS, Dynamic Signature Service, qui réagit dynamiquement avec les signatures des attaques et décide des mesures adéquates à partir des informations fournies par son serveur.

Menaces
Selon toujours David Hall, la majorité des menaces qui guettent les systèmes informatiques, proviennent des téléchargements via le net. Qu’il s’agisse des spywares ou des ActiveX, les risques sont toujours présents. Mais il ajoute que le navigateur Internet n’est pas la seule cible potentielle des hackers. Tout type de téléchargement, Real, Flash ou Quicktime, entre autres, peuvent être des vecteurs de menaces. Ainsi, David Hall « conseille » à la future victime de ne pas se fier aux solutions gratuites dont l’efficacité laisse à désirer. Il préconise le concours des solutions payantes dont la « maturité » des concepteurs apporterait une meilleure protection.

Antivirus gratuits
Plusieurs antivirus sont disponibles gratuitement sur le net. Et même Norton antivirus (Symantec) était gratuit au tout début. D’autres, comme Avast, Avira sont apparus plus tard, avec des mises à jour gratuites et assez fréquentes. Mais malheureusement, le nombre de virus se multiplie tellement vite que ces logiciels gratuits (freeware) sont quelque peu dépassés par les évènements et deviennent un passoire pour un certains nombre de virus. Heureusement qu’ils arrivent presque toujours à se rattraper, même avec un peu de retard. Aujourd’hui plusieurs menaces peuvent atteindre le pc. Malwares, spywares, virus se relaient, sinon s’associent pour attaquer un système et les taches deviennent de plus en plus rudes pour les antivirus. Et c’est peut-être dans cette optique là que David Hall n’a pas foi en les solutions gratuites car elles n’auraient pas les apports financiers nécessaires pour approfondir les recherches.

Les propos des responsables de Symantec ne convainquent qu’à moitié les utilisateurs dans la mesure où bon nombre d’entre eux ont, à ce jour, profités des antivirus freeware, sans subir de dégâts majeurs.

Lire aussi :
Windows Security Essentials, premier test par Pierre Therrode
Antivirus : Microsoft Security Essentials ("Morro") disponible en version bêta, les éditeurs de logiciels antivirus ont ils du soucis à se faire ?

Alors comment devrait-on considérer ces allégations de Symantec, selon vous? En conseils ou en menaces ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de stardeath stardeath - Membre expert https://www.developpez.com
le 06/07/2009 à 18:12
il est peut être vrai que l'apport financier est un plus pour les antivirus, mais n'oublions pas que quand même que norton est une vraie passoire donc un peu hors de propos le fait que microsoft sorte une mesure de protection gratuite.

pour moi c'est juste que norton à peur de cette concurrence et essai de sauver les apparences.
Avatar de Shaidak Shaidak - Membre actif https://www.developpez.com
le 06/07/2009 à 18:32
Honnêtement, si la remarque était venu de BitDefender ou Kaspersky, j'aurais trouvé ça crédible, mais là c'est l'hôpital qui se ...

Sinon, j'utilise aussi bien des solutions gratuites que payantes, et si l'on ne surf pas trop hors des sentiers battus, tout va bien .
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 06/07/2009 à 20:34
Il est clair que le type, il prêche pour sa paroisse.

Moi je voudrais bien qu'il m'explique pourquoi dans leur gamme de produits, ils ont d'un coté du tout bon et de l'autre du tout merdique.

Je ne comprend pas comment il arrivent à faire de telles passoires avec la gamme Norton (produit grand public et PME) alors qu'à coté la gamme Symantec (Professionnel et grand compte) est plus qu'honorable et plus performante en terme de protection (en terme de performance, ça plombe la machine) que d'autres produits pro comme TrendMicro par exemple.

J'utilise les produits Symantec Corporate depuis maintenant plus de 6 ans, pas un seul virus. Un fichier infecté même archivé sur 3 niveaux n'a même pas le temps d'être enregistré sur le disque.
TrendMicro, comparé à coté, (imposé au boulot), non seulement laisse le fichier s'enregistrer, laisse faire la décompression de l'archive et l'installation du virus. Ce n'est qu'une fois lancé que le virus est détecté, c'est un peu tard.

Je n'ai abandonné Symantec Corporate que quelques mois pour faire des tests d'autres antivirus soit-disant meilleurs, certains gratuits d'autres pas. JE choppais en moyenne 2 à 3 virus par mois.

Pour ma part, je n'aime pas les produits Norton Grand public, mais je suis un fidèle des solutions Pro Symantec
Offres d'emploi IT
ADMINISTRATEUR SYSTEMES ET RESEAUX (H/F)
D2SI Informatique et Services - Basse Normandie - ST CONTEST - 14
Ingénieur(e) logiciel - briques logicielles big data / datamining pour systèmes navals
DCNS - Provence Alpes Côte d'Azur - Toulon (83000)
Formateur systèmes et réseaux - h/f
KONICA MINOLTA BUSINESS SOLUTIONS France - Picardie - Glisy (80440)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Systèmes